Dopage dans le trail : le vainqueur de Sierre-Zinal Marc Kangogo suspendu

La nouvelle a fait l’effet d’un tremblement de terre sur la planète trail. Marc Kangogo, le vainqueur du mythique Sierre-Zinal 2022, loin devant Jornet, est suspendu pour dopage présumé. Si l’enquête est en cours, elle rappelle brutalement que nous vivions dans un rêve. C’est l’Agence Mondiale Anti-Dopage qui suspend Kangogo. Si la fraude est avérée, la réaction en chaine pourrait remuer : quid de certains récents succès fulgurants en trail, africains ou non ? [Mise à jour en fin d’article] La suspension de Kangogo est définitive. Andreu Blanes (ESP) devient officiellement le vainqueur de Sierre-Zinal 2022. 

 

 

La scène avait même marqué Martin Gaffuri, speaker de la course. Il faut réécouter sa voix, entre euphorie et incrédulité : kilomètre 18 ou environ, Mark Kangogo a pris les rênes dès le départ et range Kilian à 10 minutes quand tout à coup – et en pleine bosse – le Kenyan passe le turbo. Ahurissant, tout simplement. Foulées bestiales, extraterrestres, sous une chaleur écrasante le leader martyrise le reste du peloton. Vous avez dit Kangogo ? Une petite semaine avant, le même courait Thyon-Dixence en 1h07’30’’, 2e derrière son compatriote et nouveau recordman Kinpngeno. Oui recordman, 32 ans que l’on n’y croyait plus sur cette antichambre de Sierre-Zinal. Et voilà que tel un virus, le doute débute sa lente contamination. Factuels, passionnés et rêveurs, voilà ce que nous devons rester. Les faits de ce 11 aout 2022 sont historiques et brutaux : Mark Kangogo a été le premier Kenyan à remporter

Copy link