fbpx
@

Enfant de la Vallouise, André Giraud est décédé le 7 juillet d’une crise cardiaque à l’âge de 79 ans. Ce guide éclectique était l’auteur de voies marquantes comme la face sud-est des Bans. Il est le premier à avoir descendu à skis le couloir Davin en 1966 ou la Calotte des Agneaux l’année suivante : André Giraud était « l’inventeur » du ski de pente raide, dans les Écrins, avec ce Davin, un an avant le suisse Sylvain Saudan.

Au début des années 60, André Giraud est jeune aspirant-guide – à 19 ans, en 1960, pour être précis. Le hasard, veut qu’il fasse partie des cordées de l’ENSA qui s’élancent sur l’Aiguille Verte elle 7 juillet 1964 : lui s’est retrouvé dans une cordée sur les Ecclésiastiques et descend par le Whymper, tandis que quatorze compagnons, professeurs-guides et aspirants, sont fauchés sur la calotte de l’Aiguille Verte par une plaque à vent. Giraud louche vers ce couloir Whymper qui, il le sent, est faisable à skis.

L’année précédente, en août 1963, à 22 ans, André Giraud s’est lancé dans un des derniers « problèmes » des Écrins, une face ensoleillée pour changer. Les quatre cent-cinquante mètres de la face sud-est des Bans est vierge, et pour cause (…).

La suite pour les abonnés

. . .

Copy link