@

Bientôt un drone pour retrouver les victimes d’avalanche

Dans un monde idéal, toutes les personnes qui parcourent les montagnes enneigées sont équipées du triptyque de sécurité DVA, pelle et sonde. Elles se sont exercées et savent l’utiliser. La réalité est toute autre : aujourd’hui, c’est plutôt un smartphone que tout le monde a dans la poche. Le CEA-Leti, institut de recherche technologique basé à Grenoble, planche donc sur un nouvel outil destiné à localiser des victimes ensevelies sous une avalanche sans DVA.

« Ç a fait maintenant un peu plus de deux ans qu’on travaille dessus en interne et on devrait bientôt faire des tests grandeur nature », explique Norbert Daniele, ingénieur de recherche au sein du Laboratoire d’électronique et des technologies de l’information (Leti). Ce projet qui mûrit à l’ombre des massifs du Vercors et de la Chartreuse, au coeur de la Presqu’île de Grenoble dans les locaux du CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) porte le nom explicite de Rescue Drone.

©Ulysse Lefebvre

« Le projet de départ, c’était vraiment d’assister les services de secours dans la recherche de victimes qui ne sont pas équipées de Détecteur de Victime d’Avalanche (DVA) », poursuit Norbert Daniele. L’idée de développer une technologie efficace dédiée à ce type de situation a émergée après l’accident survenu en mars 2017 à Valfréjus, en Savoie. Trois jeunes snowboarders néerlandais qui évoluaient sans DVA avaient perdu la vie, emportés par une avalanche. Deux semaines s’étaient écoulées avant que le troisième corps ne soit retrouvé. « C’est un accident qui m’a

Copy link