@

Arcteryx poursuit son œuvre, mixant montagne, course, et innovation. On retrouve sa qualité irréprochable dans une Norvan VT2 clairement montagnarde – plus que la LD2. Comme toujours chez Arcteryx, on atteint le meilleur niveau de composants, mais aussi d’exploitation : construction sans couture, mesh TPU plus aéré que ses consœurs, qualités de grip et de rigidité en côte. La Norvan VT2 se destine exclusivement aux longues distances en montagne – verticalité incluse.

En montée

Comme certaines rivales ultra, la Norvan VT2 exploite une semelle adhérente, et un crampon modéré. La prise au sol est privilégiée au mordant méchant ; et optimise la traction. Roche détrempée, obstacles et même sous-bois flotteux ? Mention très bien. En prime, le châssis raide reste réactif et s’associe au drop marqué. En avant.

En descente

Il faut apprivoiser quelque peu cette Arcteryx, au moment de passer du D+ au D- : l’amorti est raide, mais s’assouplit assez vite. Mais une fois lancée, la chaussure procure une sécurité réelle par ses qualités de semelle, protection et précision. La conception sans couture est efficace ; un vrai bonus confort lors des mouvements transversaux.

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE 298g en taille 42 PRIX PUBLIC : 160€ DROP 8mm

+

Gomme ultra adhérente
Fit « chausson »
Modèle très joueur

 

Nervosité modérée
Empeigne fragile 

8 Shares
Copy link