Votre mot de passe vous sera envoyé.
Treks en Himalaya

On l’attendait avec impatience, la voici ! La liste des films sélectionnés aux XXe Rencontres du cinéma de montagne est tombée. Un concentré d’aventures humaines, d’adrénaline et de découvertes à déguster du 6 au 10 novembre prochain à Grenoble.

Vingtième programme, déjà. Vingt ans que le cœur de l’automne grenoblois bat au rythme des Rencontres du cinéma de montagne, dont le succès ne se dément pas au fil des éditions. La preuve : la jauge du Palais des Sport a encore été augmentée cette année pour atteindre 3500 places, confirmant ce festival comme le plus populaire du genre en Europe. Mais pas question d’en bouleverser la recette qui demeure quasiment inchangée : un savant mélange d’une vingtaine de films où se mêlent performances sportives, valeurs de solidarité et esprit d’aventure. La sélection a été présentée vendredi dernier à la Maison de la montagne de Grenoble autour de cinq thématiques pour autant de soirées, avec l’éclectisme pour maître-mot pour espérer atteindre un public toujours plus large.

Le mardi fera la symbiose entre musique et voyage afin de célébrer les vingt ans du festival, lors d’un ciné concert en forme de rétrospective. L’alpinisme aura bien évidemment « sa » soirée, le mercredi, avec en point d’orgue le film retraçant l’ascension de la face sud du Nuptse par le désormais célèbre Gang des moustaches, fraîchement auréolé d’un Piolet d’Or 2018. Le jeudi sera un mix de films de grimpe et d’alpinisme. Liv Sansoz sera alors présente pour évoquer le bouclage surréaliste de ses 82 sommets alpins de plus de 4000 m. Le vendredi donnera plus de place à l’exploration, aussi bien en Suède qu’en Antarctique, en passant par le Groenland ou le Karakoram. De quoi donner des envies d’ailleurs !
L’Everest conclura en apothéose le festival, occupant à lui seul toute la soirée de samedi. On y fêtera le quarantenaire de la première ascension française, menée en 1978 par Pierre Mazeaud, avant de revenir sur la double ascension de Kilian Jornet dans Path to Everest, projeté pour la première fois en France aux Rencontres. Un film-événement à ne rater sous aucun prétexte !
En avant-soirée, les Before des Rencontres, des interviews seront menés par l’équipe de Alpinemag, partenaire des Rencontres. Mais n’oublions pas non plus tous les films qui gravitent autour, projetés en journée. Les après-midis seront tout aussi chargées avec des séances gratuites le mercredi et le jeudi. Les Rencontres montagnes et sciences prendront le relais le vendredi et le samedi pour les plus avides de connaissance. Et comme tous ces films font souvent naître une furieuse envie de faire à son tour des images en montagne, les Rencontres proposeront un atelier cinéma le 9 et 10 novembre, ainsi que deux workshops Photo signé Alpine Creative le 10 novembre en partenariat avec … Alpinemag et le staff Alpine Creative . Avec le premier workshop on vous propose un stage photo Trek, Voyage et Paysage, le second workshop Alpine Creative est quant à lui axé sur la photo d’action, Trail et Escalade. Les deux workshops Alpine Creative se déroulent samedi 10 novembre. Infos, inscriptions sur la page dédiée des Rencontres du Ciné MontagneSi avec ça vous n’êtes pas à l’affiche du programme 2019…
Le film-événement à ne pas rater lors des prochaines Rencontres, Path to Everest avec Kilian Jornet.
PROGRAMATION (le programme détaillé est sur le site des RCM) :

Mardi 6 novembre – Voyager en musique
Les rencontres… 20 ans (déjà) ! de Gilles Chapaz et Jérémie Chenal
La tournée des refuges de Gaspard Panfiloff et Timothé Langlois
Dans les grottes d’Haïti de Vladimir Cellier et Olivier Testa (spéléo)
Mountain de Jennifer Peedom 
Mercredi 7 novembre – Atteindre des sommets
Pandra de Yannick Boissenot (alpinisme)
Quand on aime on ne compte pas de Rémy Bernard (parapente)
Nupste de Bertrand Delapierre (alpinisme)
Entre les lignes de Yucca film (ski pente raide)
La Congenialita de Christian Schmidt (alpinisme)
Jeudi 8 novembre – Accrochez-vous aux rochers
Bal au-dessus des 3000 de Thibault Mazars (lauréat des Bourses Expé)
82 sommets de Liv Sansoz (alpinisme)
Marcel au sommet de son art de Nicolas Falquet (alpinisme)
No country for old bolts de Mathieu Rivoire et Julien Nadiras (escalade)
Break on through de Zachary Barr (escalade)
Vendredi 9 novembre – Partir pour la grande aventure
Kebnakaise de Pierre-Antoine Perrot-Minot et Walfroy Constant
Pirrit Hills de Jean-Pierre Tauvron 
Metrophobia de Antoine Moineville et Hugo Clouzeau (kayak et escalade)
Zabardast de Jérôme Tanon (freeride)
Samedi 10 novembre – À chacun son Everest 
Everest 78 de Christophe Raylat (alpinisme)
Everest Green de Michel Jorda
Path to Everest de Sebastien Montaz-Rosset et Josep Serra (alpinisme)