Votre mot de passe vous sera envoyé.
Millet Trilogy 19

Évolutive et autonome

+

Personnalisable grâce au téléchargement d’applications

Fonds de cartes hors-ligne

Autonomie

Limité pour les smartphones iOS/Apple

Conditions du test

Rando à la journée, usage quotidien synchronisé avec smartphone Android.

Prise en main

La Casio Pro Trek Smart WSD F30 est la passe-partout des montres connectées outdoor. Ultra-polyvalente, elle s’adapte aux besoins de chacun grâce à un interface simple et intuitif. Plus conçue pour la découverte et l’exploration, et moins pour la perfomance pure, un outil parfait pour le montagnard et le randonneur.

Design

Pour cette dernière née de la gamme Pro Trek, on note dès le début que Casio a soigné ses finitions. Même si la montre conserve un aspect plutôt épais, elle s’allège et s’affine par rapport à sa version précédente (Casio Pro Trek Smart WSD F20). Une taille et un poids tout acceptable pour une montre typée outdoor, qui nous a habitué à plus lourd et moins élégant. Pour autant, Casio ne fait pas l’impasse sur la robustesse, et c’est un des gros points forts pour tous les amateurs de grand air. Cette dernière mouture répond en effet à la norme MIL-STD-810 de l’armée américaine : une garantie de solidité après que la montre ait passée une batterie de tests contre les chocs, l’humidité, la pression, le froid et la chaleur. Même si Casio se blinde en avançant que certaines conditions naturelles peuvent tout de même affecter le produit, on sait que cette montre se rapproche un peu plus de l’incassable. Un gros plus quand on en vient aux mains, contre le rocher par exemple.

Sur le terrain

GPS

La CASIO PRO TREK Smart WSD – F30 (à dire en une fois sans bafouiller) est équipée de la panoplie classique de capteurs pour une montre GPS typée outdoor : puce GPS/GLONASS/Michibiki (le système de géopositionnement japonais), baromètre, altimètre barométrique, boussole. On trouve deux modes de fonctionnement du GPS : soit avec le GPS de la montre seulement, soit celui de la montre couplé avec celui du téléphone. La deuxième option étant moins gourmande en énergie pour la montre (mais plus pour le téléphone, à vous de choisir). Au final, le GPS se montre trrès réactif, autant que celui d’un bon smartphone, et le tactile décuple sa puissance. On navigue d’un effleurement, on zoome/dézoome avec les doigts en pincé, et pour les grimpeurs aux extrémités boudinées, les boutons physiques servent d’alternatives idéales.

 

Navigation

Là ou Casio fait fot et se distingue de la concurrence, c’est dans son offre cartographique et de navigation. Pas moins de trois modes de navigation sont disponibles : via le Wifi (online),par Bluetooth et la connexion avec un smartphone, ou (et c’est là la véritable avancée), en les téléchargeant dans la mémoire de la montre. Cette dernière option permet de s’affranchir totalement de toute connexion au réseau pour pouvoir consulter la carte n’importe quand, n’importe où. Cette option nécessite un peu de préparation puisqu’il vous faudra télécharger au préalable les cartes correspondant à une zone d’environ 42 km de diamètre, soit l’équivalent de la surface couverte par une carte IGN  Top 25. La mémoire de la montre peut stocker jusqu’à cinq cartes de ce type, suffisamment pour randonner plusieurs jours en itinérances donc. Un bon moyen d’économiser la batterie sur des longs trajets, sans être obligé d’activer le wifi ou le Bluetooth à tout bout de champ. Les fonds de carte téléchargés sont issus soit de Google Maps, soit de Mapbox, plus précis puisqu’il présente aussi les courbes de niveaux.

 

Applications

Une des forces de ce produit pour l’usage quotidien comme pour l’usage extérieur est sa grande complétude grâce au système d’exploitation Google Wear. Un outil très intéressant puisqu’il donne à la montre son caractère totalement évolutif. En effet, en plus des applications préinstallées et la possibilité de synchroniser montre et smartphone pour lire SMS, mails et notifications diverses et variées, il est possible de télécharger via le Google Play Store toutes sortes d’applications pour personnaliser au maximum l’interface du produit. Un énorme avantage de la nouvelle Pro Trek est sa compatibilité avec l’application ViewRanger, qu’on peut ensuite utiliser sans aucune assistance du smartphone ! ViewRanger exploite directement le GPS de la montre, disponible aussi en hors-ligne, ce qui en fait l’atout ultime pour toutes les escapades en nature. Un plus non négligeable, puisque les montres GPS avec cartographies disponible en hors-ligne sont encore rares. La montre regroupe d’ailleurs cinq profils d’activité pour coller au mieux aux besoins du sportif entre randonnée, pêche, cyclisme, pagaie et ski. Outre cet atout dans la manche, on peut aussi commander la montre par la voix, grâce à la commande vocale. Un outil amusant, qui relève pourtant plus du gadget que de la véritable avancée technologique. La commande vocale reste assez aléatoire, et même si parler dans sa montre donne un air conspirateur, ne pas entendre la réponse de son interlocuteur autrement qu’en ayant aussi son smartphone à l’oreille lors d’un appel laisse un peu perplexe.

Autonomie

L’autonomie d’une telle montre est toujours sujet à débat et repose essentiellement sur l’utilisation qu’on en fait. Casio annonce une autonomie de 3 jours avec la fonction GPS, notamment grâce au Mode étendu, qui permet de mettre en veille certaines fonctionnalités pour prolonger la batterie. Le mode étendu propose en fait de sélectionner au préalable des plages horaires pendant lesquelles on a besoin du GPS, qui ne s’active que pendant ces moment-là, ce qui permet d’étendre la durée de vie de la batterie. Un système un peu trop compliqué et rigide pour être vraiment viable sur plusieurs jours en montagne. Après test, il s’avère qu’en utilisant le GPS en même temps qu’une autre application associée, la batterie tient une dizaine d’heure. Si on utilise le GPS sans application associée, du genre « Activité Randonnée », on arrive à 1,5 jour d’autonomie, puis à 3 jours en désactivant le GPS, le Bluetooth et le Wifi. Enfin, la montre peut éventuellement tenir jusqu’à 1 mois en « mode appareil horaire multifonction », c’est-à-dire en quittant Wear OS, donc sans aucune des fonctions de la montre connectée. On conserve néanmoins l’heure et l’altitude dans ce mode.

Caractéristiques techniques

PRIX PUBLIC : 549€ POIDS : 83 g AUTONOMIE :10h avec GPS et applications actives  COMPATIBILITE : bluetooth / Wifi / Offline BAROMETRE : oui CARTOGRAPHIE : oui