@

Mingma Gyalgje, alias Mingma G, est un homme de parole. Il a dit qu’il ferait la première ascension hivernale du K2, et il l’a fait. Il s’est engagé à mettre fin à des années de controverse sur le Manaslu en atteignant son véritable sommet, et il l’a fait. Guide de haute montagne IFMGA, il a réalisé des ascensions remarquables avec un véritable esprit alpiniste. C’est un homme d’affaires qui se bat pour sa part du gâteau dans le secteur florissant des expéditions. Son étoile montante est le résultat des changements rapides qui ont lieu dans le business des expés, où les pions peuvent devenir de plus grandes pièces déterminées à dominer le jeu sur le plus haut échiquier du monde. Nous l’avons interviewé pour écrire ce portrait.

Mingma G. est un sacré personnage, bien loin de la perception classique (souvent condescendante) du Sherpa toujours souriant, à l’esprit bienveillant, à la force surhumaine et au détachement bouddhiste.  Mingma G est dur, fier, quelque peu sauvage. Il assure qu’il a appris la patience en montagne, mais il est en fait assez rapide à réagir, brusque au point d’être agressif, lorsqu’il répond à des commentaires, des critiques ou même des questions qui ne lui plaisent pas. Hyperconfiant, comme tout alpiniste accompli est censé l’être, il peut ne pas être très empathique, sauf avec ceux qui gagnent son respect en premier. Lors d’une expédition, il n’est pas le genre de type qui vous fait avancer par sa motivation et ses mots tendres, mais

Copy link