fbpx
@

Alors que les mémoires occidentales retiennent au mieux le nom d’Abalakov pour ce qui concerne l’alpinisme soviétique, Cédric Gras rappelle que l’une de leurs stars était un fils d’une famille de bergers devenus grimpeurs. Mikhaïl Khergiani, le « tigre des montagnes », fut la vedette des Soviets. Il a dévissé en 1969 dans les Dolomites à cause d’un éboulement. 600 mètres de chute le long d’une paroi de la Civetta. Retour sur un nom qui fait la fierté de l’alpinisme géorgien.

 

(la suite pour les heureux abonnés)

. . .

Copy link
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci, votre inscription est confirmée !

LA NEWSLETTER 

D'ALPINE MAG