3   +   4   =  
Votre mot de passe vous sera envoyé.

KAILAS FUGA PRO : la révélation 2019

+

Compromis idéal
Amorti, réactivité, maintien, légèreté


durabilité des finitions
prix maxi !

©Julien Gilleron

©Julien Gilleron

Conditions du test

Du sentiers du Mont Blanc à l’Altiplano Bolivien. 400kms, montagne technique et faux plats abrasifs. Interminables comme un désert blanc.

Premières impressions

Au salon ISPO il est possible de dénicher de sacrées surprises. En mars 2019, nous découvrions un Award 100% chinois : pour la KAILAS FUGA PRO. Après des mois de tests, le verdict est bluffant et l’on tient une petite merveille. Alors on ose le dire : du marathon à l’ultra, cachez vos best-sellers, la KAILAS FUGA PRO débarque ! Typée longue distance et tous terrains, place à une chaussure euphorisante.

« Ai-je trouvé la chaussure parfaite ? » On tente de rester mesurés, et tout bon journaliste n’ose autant d’enthousiasme. N’empêche. La séduction opère au premier regard : amorti tout confort, drop propulsif sans exagérer, chaussant ajusté et grip Vibram. Où se niche le point faible ? Ne nous laissons pas avoir si vite. Le look ? Joyeusement agressif, avec son faux air de best-seller Annécien. Le poids ? furieusement réduit, so shocking : 255g annoncés ! Autant dire qu’on respire, et que l’on s’apprête à redoubler de méchanceté critique. Non mais.

Un joujou terrible pour (grand) traileur

L’histoire commence pourtant dès le package, dans un luxe de détails qui annonce Noel : le carton est meilleur qu’une boite Ikea, le petit sac de rangement fashion, la brochure story-board du designer. On en déduirait presque « cette chaussure est artisanale, faite à la main ». Mais malgré le bel objet, on reste mauvaise langue. « Made in China, je n’y crois pas ». Indécrottable ? Et pourtant, la prise en main prolonge la joie : c’est une vraie poids plume à la mousse attractive. Profil de compétitrice, ressemblance nette avec la shoe d’un certain François D’H. Des accroche-guêtres, et ce quicklace déjà vu. On crie à la copie, mais le système s’avère original : deux rangements, double resserrage, et surtout un laçage en biais ! Truc en plus, ou vrai bonus ? Nous verrons. La semelle propose du Litebase Megagrip Vibram, soit la finesse toute en accroche. Une invitation à y aller, dont acte.

Confort et précision

Quand enfiler une chaussure devient une belle histoire… qui nous emmènera en souriant d’un single pierreux à 90 kilomètres de piste. Oui, cette KAILAS FUGA PRO est une série de bonnes surprises…qui débute avec un chaussant très ajusté. Un shape AWS 2.0 très démocratique, mais un volume parfait pour les pieds fins à modérés. Le quicklace (appelons-le ainsi) tient bien, même si l’on questionne l’utilité de la seconde mollette. Un bémol : une languette à perfectionner, et un rangement du lacet un peu étroit. Néanmoins, le confort est immédiat et l’on sent un amorti copieux. La tige s’assouplit sur le champ, et l’extrémité du laçage ne plie pas trop en action – malgré les œillets placés en courbe. La position du pied est assez haute, mais quelle surprise de se sentir aussi stable. Indéniablement, cette chaussure sécurise immédiatement et donne envie d’appuyer. Ça tombe bien : KAILAS la destine au long, et au terrain mixte.

Légère, adhérente et nerveuse

Et c’est à la longue, que l’on éprouve le plaisir pur procuré par la FUGA PRO. Chaussure neuve, première descente directe de 7 kilomètres ? pas un millimètre de mouvement parasite dans le soulier. Le posé de pied est précis, la proprioception excellente sur terrain accidenté et sec, même en devers. Verdict après plusieurs semaines ? ça ne bouge toujours pas ! Sur longue distance et même avec obstacles (marches, pierriers), on est impressionné par l’adaptabilité de cette KAILAS : souple, mais sans torsion du chaussant, ni resserrage lacet. En outre, la FUGA PRO réussit le grand chelem en demeurant étonnamment nerveuse. Comment fait-elle ? Non seulement elle offre un ratio poids/amorti imbattable, mais la relance sur le plat est franche et appréciable au-delà du 100 kilomètres. Plaisir, une fois de plus. Le drop moyen procure une foulée dynamique mais non contraignante. Coté protection et durabilité, la tige est souple et plutôt fragile, mais le pare-pierre est léger et bien protecteur. Enfin, impossible de ne rien dire de cette semelle et d’une accroche bonheur : crampon Vibram Megagrip discret mais redoutable sur roche sèche ou humide, et intercalaire LiteBase 30% plus léger. Le grip mord mais ne contraint pas l’appui.

©Julien Gilleron

©Julien Gilleron

Perf et plaisir ultra : un vrai coup de coeur

Vous souvenez-vous ? Quand vous aviez acheté 2 paires d’un même modèle ? Au terme du test, on s’en approche grandement ! Et l’on peine à y croire – pessimiste né, pessimiste tu périras – mais impossible de penser le contraire : quelle chaussure superbe. Capable de remotiver le plus blasé, de tripler vos kilométrages dominicaux ou de vous rendre méchant sur un 100 miles ! Oui, la firme chinoise a frappé un grand coup et joue dans le top 3 des chaussures d’ultra. Si des ajustements restent à faire en termes de collages et sur certaines finitions, l’ensemble a parfaitement tenu sur 400 kilomètres de testing, et mérite amplement son ISPO AWARD. Une synthèse rare et ultra prometteuse, dont on attend une vague d’ambassadeurs élites. Euphorisante ! 

En descente

Appui précis et accroche excellente, sur terrain montagnard à technicité moyenne : un crampon discret mais net, un pied libre et une tige qui demeure ferme. Amorti au rendez-vous, maintien du pied assuré par un chaussant ajusté et très bien taillé. Débourrage rapide sur sous-bois humide, à déconseiller toutefois sur gadoue ou automne détrempé.

Sur le plat

Sortie de bosse, moment de la relance ? Aucun problème avec un drop confortable et une nervosité maintenue, la légèreté en prime. Chaussure qui étincelle sur les longues portions roulantes, foulée qui déroule et amortit.

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE VÉRIFIÉ 261g en taille 42 PRIX PUBLIC : 220 € DROP 6mm STACK (moyenne Ht talon/Ht pointe ) : 22 mm DISTANCE DE PREDILECTION : du 40K à l’Ultra   TERRAIN DE PREDILECTION : idéale sur type UTMB et montagne moyennement technique. Fait merveille sur 80K (vélocité/confort), idem sur 100 miles (durabilité/amorti/légèreté). PROFIL pratiquant régulier à compétiteur exigeant / tous gabarits.