Votre mot de passe vous sera envoyé.

Berline américaine

+

Confort
Accroche de la semelle

Qualité de construction
Design

 

Maintien latéral
Poids

Conditions du test

Des sorties d’une heure sur du terrain roulant à technique + tour des Hauts de Chartreuse (45 km)

Dessus

Treizième itération des Cascadia. Sacrée longévité dans ce monde si mouvant de la chaussure de trail ! Brooks connaît parfaitement son sujet et cela se ressent au premier regard, avec une qualité de construction impeccable. Le mesh respire et épouse parfaitement le pied. Ses bases sont intégralement renforcées par un caoutchouc à la surface granuleuse, thermocollé, quand d’autres marques en font l’économie. Appréciable quand le terrain est boueux et humide. Précaution surtout indispensable pour préserver le mesh en terrain hostile, hérissé de cailloux acérés. Ce caoutchouc recouvre particulièrement l’avant des Cascadia et dissimule un pare-pierre digne du pare-buffle d’un gros pickup Ford fonçant à travers le Nebraska.

À l’arrière, le talon est ceinturé par une coque très rigide. Pas d’échauffement à signaler cependant, car Brooks a choisi le confort comme priorité numéro un en rembourrant généreusement le chaussant. C’est ce qui donne cette fameuse sensation d’être dans des pantoufles, d’autant que la largeur de la chaussure est suffisant pour des pieds un peu évasés. Pour le serrage, on reste ici sur du lacet classique qui implique une révision du noeud double qu’on avait tendance à oublier avec le laçage rapide généralisé. Même si cela ne fait pas très moderne, ça reste efficace et on peut dissimuler les boucles disgracieuses dans un ingénieux compartiment de la languette, donnant un aspect épuré à l’ensemble du plus bel effet. Autre subtilité : la présence d’une boucle à arrière pour y fixer des guêtres lorsque la neige s’attarde encore en montagne. Notre seule réserve sur ce chaussant concerne son maintien latéral sur des terrains en dévers, ou alors frontale face à une descente très abrupte, où le pied a tendance à bouger dans la chaussure.

Dessous

Les crampons profonds et leur dessin agressif ne laissent que peu de doute sur l’accroche des Cascadia. Elle est efficace. Rien à signaler niveau durabilité après 200 kilomètres d’utilisation, l’usure reste contenue. L’amorti de la semelle laisse une impression de douceur sur les sentiers. Le confort prime sur le dynamisme et destine les Cascadia aux longues distances. Le drop de 10 mm conforte cette orientation vers des courses au long cours. Sur des sorties plus nerveuses, elle délivre des performances honorables, mais ce sera davantage le poids qui l’handicapera plutôt que l’amorti. S’il y avait un défaut à retenir sur ces chaussures, ce serait donc leurs 337 grammes (en taille 44).

 

Verdict

Un mot pour qualifier ces Cascadia : américaines. Comme les voitures aux US, elles sont larges, confortables, stables… mais lourdes. Ces chaussures tout confort vous feront oublier la rudesse du terrain que vous foulerez et permettent d’enchaîner les kilomètres. Les pieds y sont bien protégés, l’accroche ne fait pas défaut et la qualité de construction et le design sont là. Seul le maintien en terrain très technique laisse à désirer. Or, n’oublions pas l’ADN américain de Brooks, où les sentiers de montagne sont plus roulants qu’en Europe et où l’on court beaucoup plus. Pour cela, les Cascadia, excellent et sont une valeur sûre. Le poids rebutera les coureurs les plus légers à la recherche de performance et de dynamisme.

 

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE VÉRIFIÉ 337g en taille 44 PRIX PUBLIC : 140€ DROP 10mm DISTANCE DE PREDILECTION : longue  TERRAIN DE PREDILECTION : technique