@

« Le bivouac de la Fourche a complètement explosé » raconte Vivian Bruchez

Perché sur l’arête au-dessus de la Brenva au mont Blanc, cette cabane en bois a vu passer le gratin de l’alpinisme. Elle n’est plus : le bivouac de la Fourche s’est effondré la semaine dernière, ou plutôt le pilier rocheux qui le soutenait. Vivian Bruchez a voulu aller voir de ses propres yeux la disparition du bivouac de la Fourche, pour se confronter à la triste réalité. Il raconte sa journée, au milieu des éboulements, à la recherche du bivouac disparu.

C‘est un pan de l’histoire de l’alpinisme pour lequel l’été 2022 a été fatal. Les vagues de chaleur de ce maudit été ont provoqué l’effondrement du pilier rocheux sur lequel était bâti le bivouac de la Fourche. Situé à 3650 mètres, le bivouac de la Fourche était le refuge – non gardé – des alpinistes visant l’arête Küffner au mont Maudit, mais aussi des amateurs de grandes courses versant Brenva du mont Blanc, au Grand Pilier d’Angle ou à l’Aiguille Blanche de Peuterey. Un sommet que connaît bien Vivian Bruchez, qui a skié son versant est il y a quelques années en partant de ce bivouac haut perché. Alors avec Mathieu Navillod, le guide chamoniard a voulu voir ce qu’il restait de ce haut-lieu. « Ce qui m’a le plus marqué, c’est que le bivouac de la Fourche a complètement explosé, il n’y a rien qui a résisté, tout est en débris. Et la deuxième chose à dire, c’est que le secteur est vraiment actif, il y a

Copy link