fbpx
@

Troisème épisode de la série « Explorations Italiennes », qui nous fait prendre de la hauteur en tournant autour d’un sommet emblématique des lieux, à plus de 3000 mètres : le Pizzo Stella. 

La région des lacs peut grimper fort, et n’a rien d’une succession de plans d’eau – preuve en est l’altitude des sommets environnants. Ainsi le Pizzo Stella médite du haut de ses 3163m rhétiques. Point de mire pour coureur voyageur, il y a du magnétisme par là-bas.

©Maurizio Torri /Sportdimontagna

Il n’en fallait pas moins pour y créer l’une des plus skyraces les plus diversifiées d’Italie : l’été déboule, le Pizzostella Sky Marathon en est l’incontournable le 11 juillet. 35K/2650+, trois communes (Campodolcino, San Giacomo Filippo, Piuro) et un camp de base (Valchiavenna) ; les fédérations montagnardes ne s’y trompent pas : ISF (Skyrunning) et FISKY (ski alpinisme !) à l’appui.

La légende toujours active Marco de Gasperi, 44 ans. ©Maurizio Torri /Sportdimontagna

Mais le Pizzostella, c’est d’abord une situation géographique unique et un parcours 100% montagnard : une bosse au milieu des lacs, Côme et Mezzola d’un côté, Lei de l’autre. Flanc de coteau, descente en pleines combes – façon pipe naturel, grimpées à près de 2800m, et derviches autour de ce mont Pizzo ; la 2e manche du circuit La Sportiva MRC est séductrice.

Copy link