@

Traces, à la recherche du ride sauvage Le premier film de Thomas Delfino

Le premier film (2021) du snowboarder Thomas Delfino dure 31 minutes et se concentre sur le loup et ses traces dans la neige. Pourquoi le loup ? Parce que c’est l’animal qui représente le monde sauvage par excellence ! « Les gens en parlent beaucoup mais au final, on n’en sait pas grand chose. J’ai voulu explorer cet aspect mystique de l’animal« , raconte-t-il.

« Où vont ces traces ? Et si je les suivais ? » C’est sur ces questions qu’il se lance dans le projet du film Traces. Les naturalistes amateurs, les professionnels, les questionnements sur l’impact des sports outdoor sur la nature et les belles images des écrins sont un succès. Sans oublier les runs entre les sapins… et les loups, de nuit !

À lire aussi, notre interview de Thomas Delfino.

Copy link