Lionel Daudet premier du tour de France

L'aventure sur le fil des frontières Épisode 1/2

Lionel Daudet, Vallée Étroite, 2012. © Jocelyn Chavy.

Cela commença par une idée folle. Ce fut un exploit singulier. Une expédition au long cours et décroissante, sans avion ni voiture. Après avoir bouclé un acrobatique tour des Hautes-Alpes en 2007, Lionel Daudet a eu la même idée, mais sur les frontières administratives de la France entière. Il a ainsi traversé intégralement les Alpes et les Pyrénées. En 2012, l’alpiniste aventurier est devenu le seul et unique homme à avoir parcouru le fil exact de la frontière française, et le restera sûrement. Retour sur cette aventure hors-normes.

R

ien ne prédisposait ce natif de Saumur à devenir alpiniste, et aventurier dans l’âme. Sauf peut-être le grain de folie, et de poésie, que porte toujours le regard de Lionel Daudet. Dans le milieu de l’alpinisme, Lionel, vite surnommé « Dod », s’est encore plus vite fait un nom en gravissant de préférence en solitaire les parois les plus rébarbatives des Alpes (Cervin, Grandes Jorasses…), ou les montagnes les plus exotiques, c’est-à-dire dont le camp de base est difficile à atteindre. Point de course aux « 8000 », mais des voyages à la cime très particuliers, où l’engagement, total, ne peut pardonner la moindre erreur, auquel s’ajoute la saveur parfois très pimentée de l’inconnu. Dod échappe aux lions en grimpant une paroi perdue d’Afrique, ou aux coulées de neige qui balaient celles de Patagonie. Même avec l’habitude, quinze jours dans une face nord vous conduisent soit au cimetière, soit à réfléchir aux raisons qui vous ramènent sans cesse à parler

Copy link