The Impossible First. C’est le nom de l’expédition de Colin O’Brady, l’américain qui vient de boucler la traversée de l’Antarctique en solitaire et sans assistance en 54 jours. Mais ce n’est pas l’exacte vérité. Non seulement O’Brady n’est pas le premier homme à traverser le continent blanc, mais sa réalisation est entachée de choix douteux qui rendent l’aventure caduque. La tricherie est d’autant moins acceptable que Colin O’Brady piétine d’autres exploits, passés ou récents, mais eux incontestables.

. . .