@

L’Altra Timp 4 est une chaussure à semelle épaisse mais au drop zéro. Il s’agit globalement d’une chaussure atypique, dotée d’un amorti relativement prononcé, de peu de tenue de pied et de tout l’ADN Altra.

 

Pour des parcours « easy »

Sur les terrains de trail peu techniques, pour ne pas dire roulants, sans trop de dévers, cette Altra Timp 4 est agréable car elle déroule et reste relativement stable latéralement. La mousse fait son travail d’absorption, le point dur arrive assez rapidement et surtout le pied ne flanche pas latéralement. Cet amorti est bien dans la veine Altra : original. Il faut relancer l’Altra Timp 4 si l’on n’est pas habitué au drop zéro. Les coureurs « fore foot » (*) devront composer avec un avant massif qui n’est d’ailleurs pas étranger à la répartition des masses, et qui peut étonner : on sent les 305 grammes constatés en taille 42,5. Ce que l’on gagne en confort (toe box king size) pour les orteils, on le perd en précision de placement de l’avant pied.

L’autre caractéristique concerne la faible tenue du pied, sur l’avant (ADN Altra) mais surtout au niveau du talon et de la cheville. L’Altra Timp 4 est réservée, on l’a vu, aux parcours « easy ».

On note la présence de trous latéraux dans la semelle pour l’évacuation de l’eau (et de transpiration ?), des lacets très longs (mais qui tiennent en place), une semelle accrocheuse malgré des crampons peu prononcés, une languette asymétrique très pertinente. Globalement, on verrait bien une chasse aux grammes sur cette Altra Timp 4. Des pistes ? L’mposante sangle en talon pour chausser, débord de semelle en talon, velcro pour les guêtres…

 

BILAN

L’Altra Timp 4, au drop zéro, propose un amorti marqué. Avec sa tenue de pied très « soft », elle est réservée aux trails peu techniques.

 * * * *

(*) Courir « fore foot » : courir sur l’avant-pied, plutôt que d’attaquer talon et ensuite dérouler.
Ceci permet de bénéficier de l’amorti naturel de l’avant-pied et du mollet : la proprioception est meilleure, soulage genoux et dos.
Mais attention, courir « fore foot » est technique, et la plupart des coureurs à pied attaquent du talon, puis déroulent. Les chocs sont dans ce cas transmis directement via tibia/péroné aux genoux, lombaires et cervicales : l’amortissement par le corps est réduit.
Si courir « fore foot » est conseillé, apprendre peut provoquer des blessures aux mollets mal entrainés ou préparés.
Les chaussures à drop zero sont aussi moins adaptées à cette technique.

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE 305 g en taille 42,5 PRIX PUBLIC : 160 € DROP 0mm
CHAUSSANT : Large
FOULÉE : Universelle

+

Qualité amorti
Accroche
Assise au sol

 

Maintien du pied

14 Shares
Copy link