fbpx
@

Le look séduit, et la nouveauté intrigue. Quid de ces semelles On Running à alvéoles ? Ce succès helvète intrigue, alors on s’affranchit le préjugé gadget. La Cloudventure Peak s’affirme en vraie montagnarde de compétition. On dit bravo à la construction travaillée, qui enrobe le pied fin pour ne plus le lâcher. Sa légèreté réjouit sans rien sacrifier à la tenue, malgré une rigidité non identifiée. Mention très bien à un design affuté, un profil propulsif et un amorti durable – mais moyen. Solide, une alternative qualité aux blasés du marché, ou aux modèles qui durent 70km.

En montée

La CLOUDVENTURE PEAK répond immédiatement présente, et très tonique en côte. Cette relance est son point fort, malgré un crampon qui peine parfois à agripper. La semelle offre une adhérence moyenne, mais reste sécurisante sur tous terrains secs. La solidité en prime, mais à ce prix, on n’en attend pas moins.

En descente

Truc novateur ou vraie avancée, on retiendra surtout que l’amorti reste régulier et fiable – alvéoles ou pas. Le pied est bien protégé, la CLOUDVENTURE PEAK garantit beaucoup de plaisir par météo clémente. Quant au maintien, le pied fin à moyen sourit d’aise, tant il est gentiment maintenu.

Caractéristiques techniques

POIDS CHAUSSURE 253g en taille 42 PRIX PUBLIC : 159€ DROP 4mm

+

Chaussant de qualité
Légèreté agressive
Modèle novateur.

 

Amorti moyen
Grip modéré
Raideur relative.

Copy link