fbpx
@

Chartreuse AOC : au Petit Som, on devient chartrousin, au moins de passage, sur ce fier sommet de 1772 m. Ne vous fiez pas à cette altitude relativement modeste : le Petit Som est certes l’un des joyaux accessibles depuis la Ruchère, il n’en est pas moins exempt de risques nivologiques. C’est en tous cas l’une des plus belles balades en raquettes à neige de la Chartreuse occidentale.

Magnifique sommet, le Petit Som est l’une des fantastiques randonnées dont la Chartreuse a le secret. Hameau isolé sur le rebord de la Chartreuse occidentale, la Ruchère est appréciée par tous ceux qui aiment la neige : il y a bien sûr les pistes de ski de fond, mais aussi le point de départ de pleins de randos, en raquettes à neige ou à skis. Avec un net avantage en termes de dénivelé, à comparer avec l’accès par le sud depuis le monastère de la Grande Chartreuse. En l’occurence, on vous propose ici un Petit Som version confort, mais il est bien sûr possible de tenter ce beau sommet par le col de Bovinant depuis le monastère. Versant nord, depuis la Ruchère, le Petit Som dresse fièrement ses falaises au-dessus du col de la Ruchère. Il faut toutefois se méfier des dangers de coulées sur cet itinéraire en cas de neige non stabilisée. 

L’un des plus beaux panoramas de Chartreuse

Alors qu’on suit en hiver un cheminement voisin du sentier GR (à l’exception de la dernière partie de l’itinéraire) deux zones doivent attirer votre attention : dans le premier tiers, avant de sortir sur la crête des Balmettes, une plaque part fréquemment, et quasiment après chaque grosse chute de neige (mais aussi au printemps), et traverse le chemin. Enfin, la dernière partie de l’itinéraire, pour atteindre le col de Léchaud, est soumis à un risque de coulées (depuis les pentes nord-est du Petit Som) ou de plaques à vent (au nord du col de Léchaud). Pour ceux qui seraient tentés par l’ascension directe (ouest) depuis le col de la Ruchère, sachez que le couloir est raide (45°) et exposé aux corniches, crampons et piolet éventuel. Ces précautions prises,  le Petit Som est un superbe sommet, ni long ni difficile, qui ravira tous les randonneurs hivernaux. Le Petit Som offre l’un des plus beaux panoramas de Chartreuse.

Lumière sur le Grand Som depuis le Petit Som. © JC

Le Petit Som vu du col de la Ruchère, une variante plus facile que le sommet. ©JC

Au sommet du Petit Som, avec le Grand Som à l’extrême-gauche, et Chamechaude au fond à gauche. © Jocelyn Chavy

Sommet : Petit Som 1772 m

Dénivelé : 650 m

Horaire moyen : 2h aller / 1h retour

Point départ : La Ruchère, le habert de la Charmette, parking à 1130m.

Itinéraire : Le parking se situe au niveau du habert. Remonter sur les anciennes pistes de ski jusqu’à leur sommet. Prendre un sentier à gauche (nord-est) pour franchir la barre rocheuse des Balmettes. Atteindre un replat et remonter le vallon de Léchaud, d’abord dans les forêts puis dans les alpages jusqu’au col de Léchaud 1704m, que l’on atteint par des pentes sous le flanc Est du Petit Som. Gravir à droite (ouest) une croupe pour atteindre l’arête sommitale du Petit Som. Et en quelques minutes, gagner le sommet.

Variantes : Col de la Ruchère, col de l’Aliénard, col de Bovinant, Mauvernay, Grand Som. Le petit collu entre le col de Léchaud et le col de Bovinant n’est qu’à quelques minutes et mérite la visite, pour une meilleure vue sur le Grand Som.

Alpes Isère

Copy link