4   +   8   =  
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Des applications mobiles, il en existe des centaines, toutes plus alléchantes les unes que les autres.  Comment déterminer l’application qui fonctionnera pour vous ? Les tester toutes serait bien trop fastidieux et vous pourriez perdre un temps fou avec une application à la prise en main laborieuse ! Pas besoin de vous faire des nœuds au cerveau, chez Alpine Mag, on a fait le travail à votre place. Se perdre en montagne devient compliqué avec ces applications cartographies, testées et approuvées par la rédaction.

Avant toute chose, il est bon de rappeler que toute techologie, aussi merveilleuse soit-elle, a souvent son pendant négatif. La carte papier et la boussole, c’était lourd, encombrant, cher et vite usé, avec ce fameux pli d’usure qui tombe systématiquement au mauvais endroit, juste pour agacer. Le numérique, les applications digitales : enfin une vraie révolution ! Le tout en un, sans prise de tête. Enfin, presque. Déjà parce qu’il faut tomber sur la bonne application et se tenir au courant des nouveautés, car toutes ne se valent pas. Ensuite parce qu’emmener ces nouveaux joujoux digitaux ne veut pas dire laisser le cerveau à la maison. Enfin, parce que c’est aussi dans les vieux pots qu’ont fait les meilleurs soupes, et qu’un coup de froid additionné d’un petit vent frais aura tôt fait de coucher toute vélléité technologique. Et que, seuls dans un vrai blizzard sans un bout de carte papier ni boussole magnétique, on se sent un peu en slip au milieu du Pacifique. Les applications mobiles, une vraie aide à la décision, tant qu’on oublie pas de réfléchir par nous-même. L’homme avant la machine en quelque sorte. 

Les applis cartographies

Pour préparer sa sortie, le premier réflexe est souvent d’ouvrir la carte. Fini les cartes IGN déchirées, avec le passage clé illisible, pile sur la pliure. Ces applications sont dans l’ensemble très complètes : différents fonds de cartes, géolocalisation, tracés, partage d’expérience. C’est l’ergonomie, la prise en main et le mode de paiement qui vont ici départager ces applis, en fonction de vos besoins.

STRAVA

Incontournable pour tous les traileurs, randonneurs ou cyclistes, cette appli venue de Californie a su fédérer une importante communauté. Télécharger Strava, c’est un peu comme rentrer dans un club où tout le monde partage une même passion : l’effort. D’ailleurs Strava signifie « s’efforcer à faire quelque chose sans relâche » en suédois.

 

+

LE réseau social des sportifs, pour visualiser précisément ses performances

 

L’esprit très communautaire, on aime ou pas…

Une appli pour ceux qui aiment se tirer la bourre sur route ou sur sentiers. Très axé sur la performance, le système Strava fonctionne en réseau entre ses membres, qui se congratulent à coups de Kudos, équivalent au like de Facebook. Véritable réseau social du sportif, les utilisateurs n’hésitent pas à utiliser Strava comme moyen d’expression en se servant du tracking pour dessiner des itinéraires plus ou moins farfelus

Très efficace quand il s’agit d’enregistrer sa trace via GPS, l’application dispose cependant de fonds de carte plutôt basiques. Par ailleurs, impossible de sortir des sentiers battus, marqués sur la carte, l’appli se perd immédiatement. En montagne, Strava s’adresse donc plutôt à un public de randonneur/traileur/cycliste estival.

L’application, reliée à un site web où on peut aussi consulter son profil et ses performances, est en grande majorité gratuite. Il existe toutefois des extensions payantes pour permettre à Strava d’analyser vos performances en vue de repousser vos limites, ou pour utiliser la fonction Beacon pour partager sa position avec ses proches quand on part s’entraîner seul. Pour accéder à cette offre Premium, compter 5€ par mois.

L’outil créateur de segments permet de visualiser et partager ses itinéraires et ses statistiques, ici sur la montée de l’Alpe d’Huez. ©Strava

Télécharger Strava, version Android ou iOS.

Prix : 5€/mois en version Premium.

Iphigénie

L’outil carto par excellence, détenu par de plus en plus de montagnards, simples randonneurs comme alpinistes. Pourquoi cet engouement ? Tout simplement parce que l’application dispose du plus grand stock français de fonds de cartes, les mêmes que sur Géoportail, le site référence de cartographie en France.

+

Le plus grand stock de cartes

seulement dans les (quasi) strictes limites françaises

Contrecoup de cette offre fournie : on ne sait pas trop où donner de la tête à la première prise en main. Atout charme pour les randonneurs hivernaux, la carte des pentes supérieures à 30 degrés, très efficace pour anticiper les zones potentiellement avalancheuses. En plus de proposer des cartes détaillées, l’application propose la géolocalisation en temps réel. Impossible de se perdre, à moins de tomber en rade de batterie. D’ailleurs, certains se méfient de cet outil, si pratique qu’on oublierait bientôt comment se repérer sur une « vraie » carte…
Disponible sur iOS comme sur Android, l’appli est gratuite au téléchargement et reste en version illimité pendant 7 jours. Dépassé ce délai, les fonds de cartes topographiques (entre autres) sont indisponibles, à moins de souscrire à l’abonnement. Compter alors 14,99 € par an, toujours moins cher que d’acheter ses cartes version papier. Une fois une carte consultée, celle-ci reste disponible en version hors-ligne : plus besoin de télécharger soi-même le fond de carte, ce qui rend l’utilisation d’autant plus pratique ! La même application avec des cartes disponibles à l’international, on n’aurait pas dit mieux !

Entre autres outils utiles, la carte des pentes permet de bien anticiper les difficultés en hiver. ©Iphigénie

Télécharger Iphigénie, version Android ou iOS.

Prix : 7 jours gratuit en illimité, puis 14,90€/an pour l’accès à tous les fonds de carte.

Géoportail Mobile

Autre application qui découle de Géoportail, comme Iphigénie. Si le site est très complet, avec une base de fonds de carte très fournie, l’application l’est un peu moins. Très intuitive et fluide, on ne retrouve pourtant pas certaines fonctionnalités qui pourraient faire la différence, comme le mode hors-ligne, l’enregistrement d’itinéraires, ou l’accès aux zones de restriction pour drones de loisirs. Un parti pris pour simplifier l’usage de l’appli sur tous les smartphones, mais qui bride quelque peu sa potentialité.

+

Fluidité

Moins complet que la version en ligne

Les fonds de carte détaillés (et gratuits) de Géoportail Mobile. ©Géoportail

Télécharger Géoportail Mobile, version Android ou iOS.

Prix : Gratuit.

Outdoors France

 

Relativement peu connue parce que seulement disponible sous iOS, Outdoors France est pourtant une appli qui possède un atout majeur. En plus de permettre l’accès au florilège habituel de fonds de cartes, de la routière à la topographique IGN, en passant par la vue satellite, toutes ces cartes sont disponibles gratuitement ! Un plus non négligeable pour les détenteurs de produits Apple.

+

Gratuite, très accessible

seulement sur iOS

Disponibles en hors-ligne aussi, les cartes sont téléchargeables en illimité. On peut créer son itinéraire en quelques clics à partir de l’application où en important des traces gpx. Certains itinéraires sont préenregistrés et tous peuvent être partagés ensuite sur les réseaux, avec un descriptif détaillé en dénivelé et distance. Attention toutefois au mode GPS qui a tendance à vider la batterie de votre appareil en un claquement de doigt. Mais ceci n’est plus un mystère pour les détenteurs d’iPhone. En bref, une appli souple, gratuite, et très facile d’utilisation.

Sur iPhone, un accès gratuit à toute la France. ©Outdoors France

Télécharger Outdoors France, version iOS.

Prix : Gratuit.

VisoRando

Contrairement aux autres applis cartographie présentées ici, VisoRando  ne présente pas la carte en premier. Et pour cause, l’objectif de cet appli est plutôt d’aider à chercher et trouver des itinéraires de randonnée, plutôt que de fournir une multitude de fonds de cartes. Pensée comme un véritable guide de découverte, le maître mot de VisoRando est de faire découvrir le monde et ses chemins qui le parcourent.

+

Véritable guide des sentiers, pour trouver l’inspiration ou découvrir le coin

une application très orientée randonnée pédestre, malgré quelques rares itinéraires à ski

Les cartes sont bien sûr à disposition et téléchargeables au sein de l’appli, une fois son itinéraire choisi en fonction du menu. Ce dernier propose une multitude d’itinéraires en fonction de critères comme la localisation, le mode de voyage (à pied, à ski, à cheval, vélo, raquettes), la durée de randonnée souhaitée et la difficulté. L’abonnement, via l’application, permet d’avoir un accès illimité  aux cartes IGN pour la durée choisie (3 mois ou 1 an). Il permet également d’utiliser l’application avec les cartes IGN en mode hors-ligne. Compter 11,99€ pour 3 mois et 18,99€ pour l’année. VisoRando est disponible aussi bien sur iOS que sur Android.

Les 3 étapes de VisoRando : mes voeux de sortie, la liste des randos disponibles, la carte avec l’itinéraire. ©VisoRando

Télécharger VisoRando, version Android ou iOS.

Prix : 3 jours gratuit en illimité puis 11,99€/trimestre ou 18,99€/an.

Viewranger

Plutôt facile d’accès, Viewranger fait partie de ces applications polymorphes, à mi-chemin entre l’outil cartographie et l’aide à l’exploration. En plusieurs étapes clairement définies, Viewranger propose de sélectionner un itinéraire existant en fonction de l’activité, de la distance et de la difficulté souhaitée. Dans cet onglet, il est aussi possible de retrouver les itinéraires partagés par d’autres utilisateurs et de les télécharger.

+

Trouver l’inspiration en 2 coups de pouces sur votre smartphone

Très orienté randonnée, moins alpinisme

Une fois téléchargé, le tracé apparaît sur la carte. Autre utilité, il est possible en deux clics de commencer à enregistrer son itinéraire, qui sera enregistré et reporté sur la carte au fur et à mesure. Une fois sa course ou sa randonnée terminée, on appuie sur « stop » pour arrêter le traçage et retrouver toutes ses statistques (distance, dénivelé, vitesse…), aussi disponibles sous formes de graphiques. Autre outil utile : le BuddyBeacon permet de partager sa position en temps réel avec ses proches, pour tenir informé en toute situation. Enfin, l’atout charme : la fonction Skyline utilise l’appareil photo du téléphone pour identifier les particularités du paysage, et ce jusqu’à plus de 30 km de distance. Sommets, villes, glaciers vous livreront leurs noms sans sourciller ! Après une période d’essai de 7 jours, Viewranger devient intégralement payant, avec un abonnement annuel à 19,99€, ou 15,99€ pour un trimestre. Une fois abonné, vous pourrez consulter les cartes IGN en illimité et en mode hors-ligne, accessible sur smartphones, tablettes et montres smartwatch.

Application d’exploration avant tout, ViewRanger vous fait découvrir sommet environnants et itinéraires en quelques coups de pouces. ©ViewRanger

Télécharger ViewRanger, version Android ou iOS.

Prix : 7 jours gratuit en illimité puis 15,99€/trimestre ou 19,99€/an.

Alpinequest

Alpinequest est un peu la cousine d’Iphigénie, à la différence qu’elle est disponible dans le monde entier. Quand on demande pourquoi Alpinequest, la réponse du baroudeur est directe : « pour avoir les cartes topographiques avec la trace GPS même dans la jungle. »

+

Utilisable à l’international, prix peu élevé

Disponible seulement sur Android

En France comme à l’étranger, (ici à Arches National Park, Utah), AlpineQuest fonctionne partout. ©AlpineQuest

C’est on peut plus clair, Alpinequest est surtout là pour vous sortir du pétrin dans lequel vous vous êtes fourrés, à condition d’avoir enregistré les cartes au préalable (comme pour toutes les applications cartographies par ailleurs). Le plus d’Alpinequest, c’est bien sûr l’affichage en temps réel de votre position sur la carte. On valide cette appli, qui fonctionne aussi bien dans la jungle que dans les vallées reculées des Écrins, comme on a pu le tester dernièrement ! Néanmoins, pour pouvoir bénéficier des meilleures cartes topographiques, vous devrez, en plus de posséder un appareil Android, acheter la version payante de l’application : AlpineQuest GPS Hiking, disponible pour 7,99€ (versions présentes et futures).

Télécharger AlpineQuest (gratuit), version Android.

Version payante avec AlpineQuest GPS Hiking, version Android.

Prix : 7,99€/an